Examen de la France par le comité des droits

L’examen du rapport initial sur la France par le Comité des droits des personnes handicapées (Committee on the Rights of Persons with Disabilities, CRPD) lors de la 25ème session du comité (du Lundi 16 août au 14 septembre 2021, 12h30- 14h30 heure de Genève) a commencé et est en ligne (en trois langues possibles dont le français). Il peut suivi sur la web TV des Nations Unies (https://media.un.org/en/webtv/ ).

Il est possible de retrouver l’enregistrement de la première session qui s’est tenue ce mercredi 18 août 2021 sur ce lien : https://media.un.org/en/asset/k1b/k1bv5fepmw

Vous pourrez notamment entendre les contributions de la sécrétaire d’Etat, Mme Cluzel, de la Défenseure des Droits, Mme Hédon, du la CNCDH, Mme Laforcade, et surtout du rapporteur du comité des droits, M. Rukfkus que vous pouvez trouver à partir de la minute 22.

Les prochaines sessions auront lieu :

  • ce vendredi 20 août 2021 à 12:30 aura lieu l’examen des articles 11 à 20

  • Lundi 23 août 2021 à 12:30 suite du dialogue en ligne sur les articles 21 à 33

Vous pouvez trouver l’ensemble des contributions des organisations de personnes handicapées sur ce lien : https://tbinternet.ohchr.org/_layouts/15/TreatyBodyExternal/Countries.aspx?CountryCode=FRA&Lang=EN

Voici notamment la contribution d’Advocacy France qui a été présentée en réunion privée par Bernard Meile et Stéphanie Wooley aux membres du comité.

Une réflexion sur “Examen de la France par le comité des droits

  1. Partout en France, les psychiatres violent les droits des personnes handicapées atteintes de maladies neurologiques, n’entreprennent pas d’examen de santé somatique complet, comme l’exige l’article L3211-2-2-2 du Code de la santé publique, et les juges des libertés ne protègent pas les droits des personnes handicapées à un traitement efficace et sûr, conformément aux indicateurs de santé.
    Les psychiatres ont conduit ma fille vers des maladies neurodégénératives, l’infarctus du myocarde, le syndrome malin des neuroleptiques, la rhabdomyolyse, l’insuffisance rénale aiguë, l’œdème cérébral et l’œdème pulmonaire, la destruction du foie et de tous les tissus musculaires, l’inflammation. Les psychiatres et les JLD doivent être détruits.

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s