CONFCAP 2021

Dans la continuité des éditions précédentes, la Confcap 2021 souhaite poursuivre une mise en dialogue scientifique et citoyenne. Cette année, elle se déroulera dans un format hybride, en présentiel et en distanciel, sur le thème « Autonomie de vie, choix et inclusion dans la société ».

Que vous soyez personnes vulnérabilisées par la précarité, la maladie, un handicap ou la vieillesse, professionnels ou usagers de services sociaux, de santé ou médico-sociaux, chercheurs en sciences sociales ou juridiques, militants, proches aidants, travailleurs sociaux, médecins, mandataires, gestionnaires, élus, cadres administratifs, citoyens et citoyennes, nous vous invitons à participer à cette conférence en partageant vos expériences et vos expertises !

Vous pouvez revoir la retransmission des sessions plénières de la conférence sur notre compte Youtube :

Vendredi 2 juillet – canal français, avec traduction simultanée intégrée

Samedi 3 juilletcanal français, avec traduction simultanée intégrée

Pour plus de détails sur la conférence, le contexte dans lequel elle s’inscrit, ses ambitions ainsi que son programme, veuillez vous rendre sur la page de présentation.

Pour accéder à toutes les contributions des ateliers, que vous pouvez consulter avant la conférence pour préparer le dialogue, veuillez suivre ce lien.

Séminaire « Capacité(s) et vulnérabilité(s) du sujet de droit » – 18 juin

Le vendredi 18 juin, de 10h à 12h30, se tient la prochaine séance du séminaire « Capacité(s) et vulnérabilité(s) du sujet de droit ». Muriel Gilardone, maîtresse de conférence en économie à l’université de Caen interviendra sur le thème :

« Handicap et capabilité chez Sen : de la puissance de choix à la puissance d’agir du sujet »

L’événement se tiendra en distanciel, pour recevoir les codes de connexion veuillez vous inscrire à l’adresse suivante : https://site.evenium.net/g2x2cbdl/registration

Séminaire « Accessibilité, droits et citoyenneté » – 10 juin

Le jeudi 10 juin, de 14h à 17h, se tient la prochaine séance du séminaire « Accessibilité, droits et citoyenneté » avec les membres du groupe Capdroits de Dijon et Pierre Ancet, professeur de philosophie à l’université de Bourgogne.

Programme de la séance :

  • L’enjeu de l’accessibilité dans une philosophie du handicap : quelques réflexions – Pierre Ancet ;
  • Réflexions sur l’autisme au féminin, les normes sociales et l’accessibilité – Groupe CapDroits Dijon.

L’événement se tiendra simultanément en distanciel à cette adresse et en présentiel dans l’amphithéâtre Abbé Grégoire du centre Cnam Paris. Places en présentiel limitées, inscription gratuite auprès de : ines.guerrouj@lecnam.net

Save the date ! Les midi-deux de la recherche – 4 juin 2021

La prochaine séance des midi-deux de la recherche intitulée L’habiter au cœur de la participation. Ethnographies dans des CHRS se déroulera le vendredi 4 juin en visioconférence avec :

  • Laetitia Overney, sociologue, Maitresse de conférences, École Nationale Supérieure d’Architecture Paris-Belleville (intervenante)  
  • Jamel Ben Hamed, ancien hébergé du CHRS Riboud (LAHSo, Lyon) 
  • Cédric Sadin-Cesbron, éducateur spécialisé CHRS Riboud (LAHSo, Lyon) (discutants). 

Pour vous inscrire, veuillez vous rendre à l’adresse suivante : Inscription midi-deux 4 juin

Lire la suite

Présentation EMPP : « Aller-vers » – Une pratique innovante d’accompagnement des personnes en situation de précarité – 3 Juin

Dans le cadre du dispositif de lutte contre les exclusions du Centre Hospitalier de Roanne,

Un trinôme de facilitateur-chercheur Capdroits organise une présentation de leur démarche en partenariat avec l’EMPP, le GEM et ADOMA.

La rencontre se tiendra sur invitation simultanément en présentiel et en distanciel.

Rendez-vous jeudi 3 juin à 14 h !

Webinaire PéVA® « Un outil pédagogique au service de l’inclusion et de la citoyenneté » – 28 mai de 14h à 16h

En avance sur son temps, LADAPT Indre-et-Loire propose une approche innovante centrée sur l’individu avec la Pédagogie de la Vie Autonome. Après 25 ans de développement, la formation PéVA® a permis à plus de 160 personnes en situation de handicap de vivre « chez eux » au sein de la société.

Une étude sociologique d’évaluation de la formation PéVA® : « Se former à la gouvernance du handicap », a été réalisée en septembre 2020 par Sylvain Kerbourc’h, sociologue, chercheur associé au CEMS/EHESS.

Les résultats de cette évaluation montrent que cette formation constitue un processus de « conversion de soi » des personnes formées et une transformation de leurs conditions d’existence et de leur cadre de vie en société, concrétisant une « inclusion en action ».

L’objectif de ce webinaire est alors de partager les résultats de cette évaluation, ainsi que la mise en lumière des intérêts et des perspectives de la PéVA®. 

Lire la suite

Séminaire cette semaine

Ce vendredi 7 mai de 10h à 12h30 se tient la prochaine séance du séminaire « Capacité(s) et vulnérabilité(s) du sujet de droit » avec Laurent Jaffro, professeur de philosophie à l’Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne, pour une intervention sur le thème : « Quelle éthique pour des personnes faiblement autonomes ? »

Le séminaire se tiendra par visioconférence. Si vous souhaitez recevoir les codes de connexion veuilles vous inscrire à l’adresse suivante : https://site.evenium.net/jpd0ca7q/registration

Forum Capdroits « Logement d’abord » – 6 mai

Capdroits, en partenariat avec la Métropole de Lyon, organise une rencontre autour du programme Logement d’abord.

cc

Deux groupes locaux – Habitat et Humanisme et Les Herbes Libres – échangeront autour des questions liées à l’accès au logement.

cc

Rendez-vous jeudi 6 mai de 10h à 12h sur Zoom !

Pour obtenir le lien, veuillez envoyer un mail à cette adresse : confcap.capdroits@gmail.com

Publication du plaidoyer – Après la pandémie… Cohésion sociale et fichiers psychiatriques

Un plaidoyer par Bernard Meile, membre de la coordination Capdroits, a été publié sur le site de l’Espace Éthique. L’article s’intitule « Après la pandémie… Cohésion sociale et fichiers psychiatriques », il est accessible en suivant ce lien.

« Faisons que notre voix ne se confondra pas avec celle de gens réclamant pour qu’un jugement privant de liberté soit prononcé par le prescripteur de produits chimiques, à qui ils n’auraient qu’à demander sans être gênés par un procès équitable ou des buts et recours d’intérêt collectif. »