Séminaire « Fabriquer l’accessibilité : droits, contextes et pratiques »

La démarche Capdroits est associée au séminaire « Fabriquer l’accessibilité : droits, contextes et pratiques » du laboratoire LISE (Laboratoire Interdisciplinaire pour la Sociologie Economique) du CNAM. Ouverts aux chercheurs, aux usagers, aux professionnels et aux représentants du monde associatif, ce cycle de séminaires met en débat la notion d’accessibilité qui s’est progressivement imposée dans les discours politiques, scientifiques et juridiques au cours de ces dernières décennies.

Le premier séminaire démarre le jeudi 15 octobre à 14h à l’amphithéâtre Abbé Grégoire, au 292, rue Saint-Martin (Paris, 75003). Il est également possible d’y assister à distance.
L’inscription est gratuite et à effectuer auprès d’Inès Guerrouj : ines.guerrouj@lecnam.net 

Toutes les informations sont à retrouver sur le site du CNAM : https://culture.cnam.fr/octobre/grammaire-de-l-accessibilite-et-concretisation-des-droits-1200725.kjsp

Les invités de ce premier séminaire seront Serge Ebersold sur la grammaire de l’accessibilité et des faciliteurs-chercheurs du groupe Alma-Capdroits. Le résumé des interventions est présenté ci-dessous.

La grammaire de l’accessibilité – Serge Ebersold – Professeur CNAM, titulaire de la chaire accessibilité

Résumé

La communication corrèle l’idéal normatif revendiqué par l’impératif d’accessibilité à l’avènement d’un horizon socio-anthropologique capacitaire conduisant à rapporter les difficultés sociales à l’inaccessibilité des institutions. Il insiste dans un premier temps sur les formes de désencastrement induites par des conceptions de la difficulté sociale qui infèrent les performances individuelles à leurs milieux de réalisation. Il s’intéresse dans un second temps au système de signes, de symboles et de règles qui, à l’image d’une grammaire, distingue l’accessible de l’inaccessible et préside aux stratégies d’accessibilisation des environnements scolaires. Il corrèle ainsi l’impératif d’accessibilité et, corrélativement, la concrétisation des droits, aux représentations de l’individu mises en avant, aux grilles de lecture de la difficulté sociale qu’elles portent en elles ainsi qu’aux composantes intervenant dans sa concrétisation.

Sentiments de maltraitance et accès aux droits humains :
Perspectives du groupe local Capdroits-Alma

Le groupe local Alma-capdroits de citoyens-chercheurs sur les questions de vulnérabilité vient présenter sa démarche, et ses premiers résultats. Il est composé d’un trinôme de facilitateurs-chercheurs, et de quelques citoyens intéressés et concernés par le respect des droits humains et une meilleure prise en considération des vulnérabilités. Les participants décriront la méthode de mise en problème public de l’expérience qu’ils mettent en oeuvre, ainsi que les analyses qu’ils ont tiré de leur expérience, notamment de situations de maltraitance, sur les questions de prise de décision et d’accès au logement. Ils chercheront à tirer des enseignements sur l’accessibilisation des droits en s’appuyant notamment sur la grammaire de l’accessibilité.