Capdroits santé mentale au CCOMS : pour une citoyenneté active des usagers

Claude Ethuin et Nadia Demaeght, avec la coordinatrice de Capdroits Iulia Taran, sont intervenus pour le groupe Capdroits Lille santé mentale lors des journées internationales du CCOMS le 29 mars 2017, dans le cadre de l’atelier « Le programme Quality Rights et les droits en santé mentale ».

Lire la suite

Semaine « Citoyenneté et Handicap » à Lille

La troisième édition de la semaine « Handicap et Citoyenneté », organisée par l’Université Catholique de Lille, se tient du 26 au 30 mars. Cet événement vise à favoriser le dialogue entre des personnes en situation de handicap,des professionnels, des acteurs associatifs ou de la société civile et des chercheurs, sur des problématiques relatives à l’exercice des droits fondamentaux et à la participation sociale des personnes en situation de handicap.

L’expérience Capdroits sera présentée dans le cadre de l’atelier Comment rendre effectif le droit de vivre dans la société avec la même liberté de choix que les autres personnes ? le vendredi 30 mars à 14h à la Maison des chercheurs (60 bis rue du Port, 5e étage 59000 Lille)

Consulter le programme de la semaine.

Citoyenneté et empowerment en santé mentale au CCOMS les 29 et 30 mars

L’expérience des groupes Capdroits dans les Hauts-de-France sera présentée lors des cinquièmes rencontres internationales du CCOMS qui se dérouleront à Lille-Hellemmes les 29 et 30 mars 2018 sur le thème « Citoyenneté et empowerment en santé mentale : innovations participatives en France et à l’international ». L’intervention Capdroits est prévue dans le cadre de l’atelier Le programme Quality Rights et les droits en santé mentale le jeudi 29 mars à 13h45.

Programme et plus d’informations sur le site du CCOMS.

« Stigmatisation et déstigmatisation : retours sur des expériences collectives et réflexives » : billet sur la séance n°3 du séminaire Ehess-Ehesp-Collectif Contrast-Capdroits

La 3e séance – « Advocacy, accès aux droits et citoyenneté en santé mentale » – a permis de discuter de l’advocacy, et plus globalement de l’accès aux droits et de la citoyenneté en santé mentale.

Des expériences de recherche participative et de groupes d’usagers experts menées par les collectifs Advocacy France et le Réseau français sur l’Entente de voix ont témoigné de l’élaboration par les personnes concernées de questionnements et de méthodologies scientifiques, ainsi que de conceptions alternatives au diagnostic médical. Par des expériences de démocratie directe, de requalification sociale des acteurs, de valorisation des savoirs expérientiels, ces travaux dessinent des voies encore peu explorées en France d’accompagnement et de recherche par et pour les personnes en s’écartant des approches déficitaires. Lire la suite