CapLab Lyon – Handicap et prison : quelle place pour les droits humains?

Dans le cadre des rencontres de la communauté mixte de recherche – Droits Humains – Capacités – Participation, nous serons à Lyon le 13 er 14 décembre pour deux journées d’échange et de séminaires sur la place des droits humains dans le contexte spécifique de l’incarcération.

Nous remercions chaleureusement l’Ecole des Psychologues Praticiens de nous accueillir pour ces deux jours.

Vous trouverez le plan d’accès et le pré-programme ci-dessous.

Evènement sur place ou à distance (visio-conférence)

L’inscription est gratuite et obligatoire pour tous et toutes.

L’inscription est possible en suivant le lien : https://forms.gle/KUYvYknxyAPByN9S6

Si vous préférez, vous pouvez également vous inscrire par mail : confcap.capdroits@gmail.com

Pré-programme

Plan d’accès

Pour venir sur place :

Ecole des Psychologues Praticiens – 71 rue Molière 69003 LYON

Vous pouvez regarder votre itinéraire de transport en commun sur www.tcl.fr

Du partage d’expérience à la signature d’un manifeste sur l’exercice des droits

A l’occasion de l’anniversaire de la publication du manifeste Toutes et tous vulnérables ! Toutes et tous capables ! , nous partageons l’article Du partage d’expérience à la signature d’un manifeste sur l’exercice des droits par des co-chercheurs Capdroits, paru dans le numéro de la revue Vie sociale « La solidarité par les droits et par l’engagement » (Vie sociale 2019/3, N° 27).

Résumé : Quelles modalités d’engagement et pratiques de solidarité sont à l’œuvre dans une recherche collaborative portant sur l’exercice des droits des personnes en situation de handicap ? Nous présentons dans cet article une réflexion sur l’articulation entre les enjeux de « la solidarité par l’engagement » et de « la solidarité par les droits » à partir de l’expérience d’une recherche citoyenne Capdroits, inspirée par les débats autour de la Convention de l’ONU relative aux droits des personnes handicapées et cherchant à transformer l’expérience de vulnérabilité en expertise publique. À travers l’exemple d’un manifeste sur l’exercice des droits et d’autres productions de la recherche, nous analysons notamment les limites de la référence aux droits humains en tant que véhicule d’engagement et les tensions qu’elle peut provoquer, et défendons une approche d’un dialogue solidaire entre différents types de positions sociales et de savoirs permettant de dépasser des asymétries.

Lire l’article